NataliaM. King

Natalia nous a donné rendez vous au Malarte. Nous la retrouvons en terrasse par une belle après midi d’automne, au soleil, devant un verre de bière.

Arrivée à Arles par amour en 2002, elle y reste pour le côté mystique de la ville, le bleu du ciel et la lumière qui ont inspiré tant de peintres et de créateurs.

Née à Brooklyn elle débarque à Paris et démarre une carrière dans le rock alternatif. Repérée lors d’un concert de charité à la Flêche d’Or à Paris, elle fait la première partie de Diana Krall à l’Olympia.

Auteur, compositeur, interprète, elle adopte quelques années plus tard un registre plus jazz, blues… car comme elle aime le dire : « avant avec le rock je crachais mon venin, maintenant avec le jazz je chuchote mes peines » Dans son dernier album « Bluezzin T’il Dawn » sorti en 2016, ses textes autobiographiques sont portés par sa voix de soulwoman, vibrante, généreuse et intense.

Elle prépare actuellement son prochain album.

– Le principal trait de votre caractère ?
La soif de savoir

– Ce que vous appréciez le plus chez vos amis ?
La fidélité

– Si vous n’aviez pas fait ce métier, qu’auriez vous fait ?
Surfeuse ou comédienne

– Ce que vous détestez par dessus tout ?
La méchanceté gratuite

– Le meilleur conseil professionnel que l’on vous ai donné ?
Sois toi même

– Votre principal défaut ?
La méfiance

– Votre lieu de refuge ?
La nature

– Quel chanteur vous a donné envie de chanter ?
Stevie Wonder

– Quelle est votre devise ?
Aimez moi comme je vous aime

Sa maison de disque : Challenge Record (Pays bas)
Son album est en vente à Actes Sud natalia

Laisser un commentaire