L’autobronzant ou l’art d’être dorée toute l’année…

Lorsque les jours rallongent et que le soleil pointe le bout de son nez, on rêve toutes de jambes bronzées et de teint hâlé, sauf que l’hiver est passé par là, et qu’on se retrouve avec la triste couleur d’une endive. C’est pas top !!!

la solution, en attendant de prendre ses premiers bains de soleil c’est de dégainer son autobronzant et d’obtenir un hâle sans avoir à s’exposer au soleil ou sous les lampes U.V.

Sans aucun danger, il peut être utilisé aussi souvent que l’on veut, car c’est un bronzage artificiel.  C’est à dire, qu’il va provoquer  l’oxydation des couches superficielles de l’épiderme plus ou moins foncée, en fonction du dosage de la DHA (Di-Hydroxy-Acétone). Les autobronzants n’ont pas de propriétés filtrantes, il ne faudra surtout pas zapper l’étape protection solaire avant toute exposition..

Plusieurs textures sont proposées sur le marché :

Les sprays et les laits  ont un texture aérienne et une grande facilité d’application, on les réserve au corps .

Les crèmes,  hydratent la peau. La texture est riche et onctueuse mais pas très facile à appliquer, on les réserve aux  zones du  visage.

Les gouttes  à mélanger à sa crème de jour ou de nuit pour un bronzage progressif et se réveiller le matin avec un teint «retour  de vacances» .

Les gélules  agissent à l’intérieur du corps, leur composition est proche de celle des gélules solaires (à base de bêtacarotène )  mais avec un dosage différent. Les avantages, aucune marque disgracieuse, le bronzage apparaît de l’intérieur et se diffuse  uniformément sur tout le corps.

Les lingettes à privilégier en retouche.

Indispensable avant toute application, l’étape gommage, elle est primordiale, votre couleur tiendra plus longtemps et sera joliment uniforme…

La mauvaise réputation des autobronzants n’est plus qu’un mauvais souvenir, grâce à l’affinage des formules, les produits offrent désormais un bronzage maîtrisé et ce sans odeur envahissante…

2 comments

  1. J ai optée poir cette solution depuis des années – Pas de surcharge de fin de teint.
    Une bonne mine immédiate et Super naturelle la seule question est ce une solution sans risque pour la peau ! Vous ne donnez la réponse ! Merci

    1. Bonjour, Liza. Aucun risque pour la peau. Il s’agit simplement d’une occupation des couches supérieures qui disparaît après quelques jours. C’est pour cela qu’il faut en mettre régulièrement si l’on souhaite entretenir son bronzage.

Laisser un commentaire