Costa Brava – Eric Neuhoff

Le narrateur, architecte divorcé retourne avec ses enfants sur les traces de sa propre enfance, quand tout semblait facile sur le littoral catalan.

Souvenir des copains, des baignades puis plus tard des virées en discothèque, les premières flirts, les premières « cuites ».

Ce roman est une évocation nostalgique de vacances d’été dans les années 1960, baigné de mélancolie, voire de tristesse.

On le lit comme on regarde un film de Claude Sautet, en pensant à sa jeunesse perdue.

Costa Brava – Eric Neuhoff – (Prix Cazes)

1 comment

  1. Joli roman d’une flânerie mélancolique.
    Douceur et lenteur des souvenirs: Une lecture idéale pour des moments vécus au rythme de l’été

Laisser un commentaire